Téquila ou Mezcal ?

Réellement ? pas de réponse

Le choix de qui est le meilleur, vous revient

 

 1 000 marques différentes

Avec plus de 1000 marques de tequila parmi lesquelles choisir, il est utile de connaître les différents types de tequilas et leurs catégories. Une réglementation stricte en matière d’étiquetage aide le consommateur à déterminer le type d’esprit, son lieu de production et son terme (le cas échéant).

Tequila est le nom de la ville où a été mis au point le fameux alcool : il s’agit d’une municipalité mexicaine appartenant à l’État de Jalisco.

La téquila est un symbole fort de l’identité mexicaine. On ne peut pas parler du Mexique sans parler de la téquila. C’est un incontournable dans toutes les fêtes et les meubles apéritifs, on la retrouve forcément entre la vodka, le whisky ou le gin.

Tout le monde a entendu parler un jour, du fameux TGV, qui fait fureur dans les soirées le Téquila -Gin – Vodka. Si cette boisson est connue du monde entier, sa préparation l’est sans doute un peu moins, voici, donc, la petite histoire de la téquila.

LA LEGENDE DE LA TEQUILA

Mayáhuel est le symbole de la fécondité de la terre. Quand elle a été convertie en maguey, elle a donné aux hommes (Mexicas) les cadeaux nécessaires pour survivre.

Elle est également la mère des quatre cents lapins « Centzon Totochtin », des quatre cents ou innombrables dieux de l’ivresse. La déesse avait quatre cents seins pour nourrir ses enfants.

Mayahuel retourna, alors, fertile, sur terre emportant avec elle des fruits (maguey) et Quetzalcoatl, lui, enseigna aux humains les secrets pour en tirer parti. Mayahual et Quetzacoatl sont les bons et nobles dieux qui apportèrent sur terre la téquila.

Une autre légende dit aussi qu’une tempête est tombée sur un champ d’agaves et que plusieurs éclairs sont tombés sur les plantes et en ont cuit le cœur, modifiant ainsi, le jus d’agave en une forme de miel. Les indigènes après l’avoir goûté, la considérèrent comme le cadeau divin de Mayáhuel, et à partir de ce moment, ils l’utilisèrent dans leurs rites cérémoniels.

LA NAISSANCE DE LA TEQUILA

Officiellement, la date de naissance de la tequila remonte à 1795, année de la fondation de José Cuervo, la première distillerie au Mexique. C’est donc une histoire de siècles qui s’est transformée en « tequila » non seulement sous un nom générique, mais sous une dénomination d’origine contrôlée, reconnue au niveau international, qui fait référence à l’agave brandy (une plante également appelée pita) produites dans les états de Nayarit, Guanajuato, Michoacán et Tamaulipas.

Mais l’histoire dit aussi que le premier à avoir donner le nom de tequila à boire a été l’un des plus importants producteurs de l’industrie de la tequila, Don Cenobio Sauza , qui a changé le nom de vin mezcal en tequila.

Qui dit vrai ? Je n’ai pas réussi à savoir, j’ai cherché, cherché encore mais sans résultat.

DÉFINITION DE LA TEQUILA

La tequila ou « el tequila » (en mexicain), est un alcool obtenu à partir de la fermentation de « l’agave bleue », appelée aussi agave « Tequilana Weber Azul » ou « maguey » ou pita, mezcal, fique et cabuya elle est ensuite distillée.

En termes techniques, Agave est le nom d’un genre de plantes succulentes (qui accumule beaucoup plus d’eau) appartenant à une grande famille appelée Agavaceae.

La téquila ne peut être produite que dans cinq états mexicains, à partir d’une seule variété d’agave.

UN ALCOOL PROTEGE

La téquila fait l’objet d’une réglementation précise. « Eau-de-vie mexicaine issue de la fermentation, puis de la distillation du jus de l’agave ».

Après une première initiative en 1949, le Journal Officiel de la fédération mexicaine publia le 9 décembre 1974 la déclaration de la protection de l’appellation d’origine téquila.

Porteur de l’identité nationale mexicaine, la téquila fait depuis l’objet d’une réglementation précise et abondante. Ainsi, le Conseil de Régulation de la Téquila, fondé en 1994, contrôle chaque étape de la production de la téquila, du plant de l’agave à l’étiquetage des bouteilles.

UN PUR PRODUIT DU MEXIQUE

Comme les AOC pour les vins français, la téquila ne peut être produite qu’au Mexique et à l’intérieur d’une zone bien définie. Si l’état de Jalisco et ses 125 municipalités sont au cœur de la production d’agave, l’appellation s’est depuis étendue à quatre autres états : Tamaulipas, Nayarit, Guanajuato et Michoacan. Cependant, seules quelques municipalités, ont le droit de cultiver l’unique variété d’agave autorisée par la loi : l’agave Tequilana Weber Azul.

Deux régions accueillent la plus grande concentration de champs d’agave :

La « téquila Valley » qui comprend les villes de Tequila, Amatitan et Arenal. Les agaves y mûrissent lentement en raison du climat et les téquilas qui en résultent sont douces et fruitées.

La région de Los Altos, surnommée parfois « Highlands », qui comprend les villes d’Atotonilco, Tepatitlan et Arandas, où le climat est plus sec ce qui donne un goût végétal, terreux et plus boisé.

Tequila AOC

Pour que la boisson porte ce nom, elle doit avoir été produite seulement dans les 5 régions du Mexique et contenir au moins 51% de sucres provenant de l’agave.

Pour la « téquila 100% agave », elle ne doit contenir aucun sucre d’autres plantes. Si la boisson contient entre 1% et 49% d’autres sucres, elle ne s’appellera pas « 100 % agave » mais simplement tequila.

Il existe un organisme appelé Conseil de réglementation de la tequila qui se consacre à la vérification et à la certification du respect de la norme officielle relative à la tequila. Les autres tâches comprennent la promotion de la culture, du prestige et de la qualité des boissons mexicaines. Les réunions de cette institution interprofessionnelle ont commencé à la fin de 1993.

Différence entre le mezcal et la tequila

« Para todo mal, mezcal »(pour tous les maux, mezcal).

« Para todo bien, también » (pour tout le bien-être, aussi).

Toutes les tequilas sont des mezcals, mais tous les mezcals ne sont pas des tequilas.

Le mezcal est défini comme une boisson alcoolisée à base d’agave, ce qui inclut la tequila.

Le mezcal gagne du terrain sur la tequila dans les bars. Alors si les deux alcools sont fabriqués à partir d’agave, c’est là, la seule ressemblance.

Voici en quelques mots, les principales différences entre ses breuvages de mauvais garçons.

Les 2 sont fabriqués avec différents types d’agave.

Le mezcal peut être fabriqué à partir de plus de 30 variétés d’agave etles variétés les plus couramment utilisées sont le tobalá, la tobaziche, le tepeztate, l’arroqueño et l’espadín.

Cette dernière variété représente 90% de la fabrication du mezcal.

Ils sont produits dans différentes régions.

Il existe un certain chevauchement géographique entre les 2 appellations :La tequila provient principalement de 5 régions du Mexique : Michoacan, Guanajuato, Nayarit, Tamaulipas et Jalisco.

A l’inverse, le mezcal est produit dans neuf régions différentes du Mexique. Ils comprennent notamment Durango, Guanajuato, Guerrero, San Luis Potosi, Tamaulipas, Zacatecas, Michoacan, Puebla et Oaxaca, cette dernière produisant 85% de tout le mezcal.

La distillation

La tequila et le mezcal sont tous deux fabriqués à partir du noyau récolté de l’agave, « l’ananas » mais c’est là que se termine les similarités.

La tequila est généralement produite en passant à la vapeur l’agave dans des fours industriels avant d’être distillé deux ou trois fois dans des pots en cuivre. La production de la téquila est beaucoup plus industrialisée.

La production du mezcal est, quant à elle, est beaucoup plus artisanale même si certains producteurs ont adopté des méthodes modernes, les fabricants de mezcal artisanaux continuent à utiliser une méthode plus traditionnelle.

Le mezcal est cuit dans des fosses de terre, bordées de roches de lave et remplies de bois et de charbon de bois avant d’être distillées dans des pots en argile, ce qui lui donne ce petit goût de fumée.

La saveur

Il est possible de distinguer les différentes saveurs de ces 2 nectars.

La tequila a une saveur plutôt neutre, plus alcoolique mais avec certaines effluves de vanille.

Le mezcal est légèrement fumé et particulièrement fort, un peu gras en bouche presque crémeux avec arôme d’agrume, de sucre, très caractéristique. Avant de le boire, humectez vos lèvres avec le Mezcal pour y déceler les premières notes subtiles puis gardez le quelques secondes en bouche pour ressentir toutes les saveurs.

Le Mezcal se déguste très frais, il est donc conseillé de le placer 30 minutes au congélateur avant de le servir. Pour sentir les arômes du Mezcal, frottez-vous les mains avec et respirez les effluves fumées et fruitées qui se dégagent.

L’étiquetage

Une fois la distillation terminée, la tequila et le mezcal sont tous deux vieillis dans des fûts. Cependant, les différentes catégories de vieillissement des deux spiritueux sont légèrement différemment. Par exemple, la tequila se décline en 5 variétés:

El blanco o plata est un produit transparent, pas nécessairement incolore, sans sirop, obtenu par distillation. Il peut avoir une maturation inférieure à deux mois en fûts de chêne ou en fûts de chêne

El joven u oro résulte du mélange de tequila blanche avec reposado, añejos ou extra añejos.

El reposado est un produit susceptible d’être amarré, soumis à un processus de maturation d’au moins deux mois en contact direct avec les supports en chêne ou en chêne.

El añejo est une tequila soumise à un processus de maturation d’au moins un ans, en contact direct avec le chêne ou le chêne.

Y el extra añejo est une tequila soumise à un processus de maturation d’au moins trois ans, en contact direct avec le chêne ou le chêne.

L’étiquetage du mezcal

Le mezcal est regroupé par âge en 5 catégories et le descriptif inscrit sur la bouteille vous donnera quelques indications sur le goût de votre boisson.

Type I : Cela indique que le Mezcal est fabriqué avec 100% d’agave comme base. Si le type ne figure pas dans la liste, recherchez une étiquette indiquant 100% d’agave pour vous assurer d’obtenir un mezcal de type I.

Type II : Le mezcal doit être fabriqué avec au moins 80% d’agave. Le type II Mezcal est fabriqué avec au moins la quantité requise d’agave mélangée à un autre ingrédient de fermentation, comme le sucre de canne. Cela apporte un goût différent et cachera certaines des saveurs d’agave.

Joven : jeune mezcal, de plus de quelques mois.

Blanco : vieilli 2 mois ou moins.

Dorado : Un mezcal blanc auquel une couleur a été ajoutée.

Reposado : Ce mezcal a vieilli entre 2 et 9 mois en fûts de bois.

Añejo : vieilli au moins un an, mais généralement deux ou trois ans.

Il existe une grande variété de cocktails pouvant être préparés avec de la tequila. L’un des plus populaires est le tequila sunrise , qui peut être préparé avec de la tequila, de la grenadine et du jus d’orange bien qu’il existe d’autres versions .

Pourquoi un ver ?

Il y a quelques années, le mezcal était un produit emblématique d’Oaxaca caractérisé par ce petit ver au fond de la bouteille. À un moment donné, son importance était telle que le ver de mezcal avait sa propre catégorie dans une classification non officielle : mezcal minero, mezcal de tobalá, mezcal de pechuga, mezcal élevé en fûts et mezcal de ver

Certaines personnes pensent, par exemple, qu’il y a des centaines d’années, en l’absence de la technologie nécessaire pour vérifier la qualité du mezcal, les premiers maîtres distileurs  laissaient tomber un ver vivant dans la bouteille. Si le ver était encore en vie lorsqu’il  atteignait e fond, le mezcal était « buvable »; par contre, s’il mourait, la liqueur n’était pas digne d’être bu.

La vérité, cependant, est complètement différente. La pratique consistant à mettre un ver dans la bouteille de mezcal n’est pas si vieille., En fait, ce n’est qu’en 1940 qu’elle a commencé. Le livre « Mezcal, élixir de longue vie »  raconte l’histoire de Jacobo Lozano Páez, qui, après son arrivée à Mexico, s’est consacré à la vente de mezcal avec son épouse et dans le but de différencier le mezcal de la tequila mit un ver sur ses bouteilles. Puis, par la suite, certains commencèrent à mettre ce vers dans la bouteille.

Le ver de mezcal

En réalité, ce qui est ajouté au mezcal n’est pas un ver, mais une larve de papillon de nuit classée en deux variétés: le rouge et le blanc. Les premiers se trouvent dans les racines de l’agave, les autres vivent dans leurs feuilles ou leurs feuilles. Étant la variété des rouges le plus utilisé en tant que mélange de mezcal.

Actuellement, il paraîtrait que le ver « changerai » la saveur du mezcal. Cependant, de nombreux experts affirment que cela ne modifie pas les arômes et les saveurs du mezcal original. Il est dit aussi que, dans certains cas, que le ver est ajouté pour masquer le goût de distillats de mauvaise qualité.

POURQUOI BOIT LA TEQUILA AVEC DU SEL ET DU CITRON ?

Aujourd’hui, la coutume veut que l’on mange un peu de sel entre le pouce et l’index et que l’on morde un quartier de citron.

Cette coutume n’est pas un mythe mais jadis, la tequila était de très mauvaise qualité hors du Mexique, car au lieu d’utiliser de l’agave bleu pour sa fabrication, on utilisait des alcools agricoles qui rendaient la téquila très mauvaise au passage en bouche. Donc pour équilibrer ou effacer le mauvais goût, on l’accompagnait avec du sel et du citron.

Mais aujourd’hui, cette coutume persiste encore et on a l’impression de se prendre pour un mexicain quand on avale cet alcool contenu dans le « caballito », nom donné au petit verre de téquila.

10 COCKTAILS A BASE DE TEQUILA

La Tequila Sunrise

               

La Tequila Sunrise est un long drink, idéal pour prendre l’après-midi Son nom (aube) vient de l’effet que les ingrédients obtiennent lorsqu’ils sont mélangés. Ce cocktail célèbre porte le nom d’une chanson du groupe de rock américain The Eagles et d’un film du réalisateur Robert Towne.

Composition du cocktail Tequila Sunrise

  • 50 cc de tequila.
  • 100 cc de jus d’ orange
  • 25 cc de grenadine
  • ½ tranche de citron
  • 1 cerise

 

 

 

 

La Margarita

Margarita
  • 1 ½ dose de Tequila Patrón Añejo
  • 1 dose de liqueur d’orange
  • 1 dose de jus de citron vert
  • Glace

Preparation

Mettez les ingrédients dans un shaker et mélanger. Versez dans une coupe avec un petit peu se sel.

 

 

 

Le Mexican Mule

Cette version mexicaine du mule de Moscou (fabriquée à l’origine avec de la vodka) est égale ou plus délicieuse que l’originale. Cette interprétation a des touches épicées, ce qui rend le mulet mexicain exceptionnel. Un cocktail élégant qui garde le goût de la tequila.

Composition de cocktail mulet mexicain

  •   45 ml de tequila
  •   Le jus de la moitié d’ un citron vert
  •   8 cc de sirop de sucre
  •   Soda au gingembre

Le Bloody Mariachi  

            

Encore une version mexicaine d’un classique. Ce cocktail versiona, avec la tequila, la mythique vodka Bloody Mary . Un cocktail rafraîchissant servi dans un verre highball.

Composition du cocktail Bloody Mariachi

  • 45 cl Tequila Blanc
  • 89 cc de jus de tomate
  • 15 cc de jus de citron
  • 15 cc de jus d’ orange
  • Sauce Perris
  • Poivre et sel
  • 1 brin de romarin
  • 1 tranche de concombre
  • 1 tranche de jalapeño
  • 1 tomate cerise

Las Nieblas del Caribe 

                

Le cocktail a des reflets bleus et du corps. Il a des arômes et une saveur fruitée et douce qui vous feront voyager dans les Caraïbes.

Composition de cocktail Mists of the Caribbean

  • 30 cc Tequila Reposado
  • Jus d’ ananas
  • jus d’ orange
  • 15 cc bleu de Curaçao
  1. Paloma

Le cocktail Pigeon est une boisson mexicaine réputée à base de tequila et de soda à l’ Palomaorange ou au pamplemousse. Sa saveur est forte et est teintée du verre typique dépoli au sel.

    La Paloma

Composition du cocktail Paloma

  • 1 petit verre de tequila blanc
  • 1 jet de jus de citron
  • 1 verre de boisson gazeuse (peut être remplacé par du jus) d’ orange ou de pamplemousse
  • 1 pincée de sel

Le Tequila Oasis   

Cocktail à base de tequila or et servi dans un verre à cocktail margarita. Tequila Oasis est un mélange de saveurs sucrées et acides.Oasis de tequila

Composition Cocktail Oasis

  • Tequila Or 30 cc
  • 15 cc Triple sec
  • 60 cc de jus de canneberge
  • 30 cc de jus d’ orange
  • 1 tranche de citron

Patróntocnic

Patronic
  • 1 ½ dose Tequila Patrón Reposado
  • 20 cl de Schweppes
  • une tranche de citron vert
  • Glace

Preparation

Dans un verre, mettez la glace et la tequila et le Schweppes. Décorez avec une tranche de citron.

  Ártico     

Ce cocktail est un mélange de fraîcheur, de saveur et de nouvelles traditions , servi dans un verre à cocktail de style margarita.

Composition de cocktail arctique

  • Tequila Blanco 60cc
  • 15cc de jus de citron
  • 5cc de jus d’ olive
  • 3 olives marinées
  • une tranche de citron vert
  • Tonique

Tequini 

Tequini est une proposition risquée mais très attrayante, issue du mélange de tequila et de vermouth sec. De plus, tabasco et chili font de ce cocktail une combinaison originale et épicée.

Composition de cocktail de tequini

  • 50 cc de tequila
  • Vermouth Sec 20 cc
  • 2 gouttes de sauce Tabasco

Quelques cocktails à base de mezcal

Mezcal para refrescar el alma

  Ingredientes

  • 1 citrons
  • 1 morceau de concombre divisé en quatre
  • 4 tranches de gingembre
  • 2 doses de mezcal
  • Feuilles de menthes
  • Eau minérale
  • Angostura

 

 

Trago de durazno, mezcal y romero

Ingrédients

  • ¾ tasse d’eau
  • 1/3 tasse de sucre en poudre
  • 2 pêches
  • 1 cuillère à soupe de sucre blanc
  • 1 cuillère à soupe de jus de citron
  • 1 dose de mezcal
  • 1/2 cuillère à café de jus de citron
  • ½ cuillère à soupe de sucre
  • Glace
  • Limonade

 

 

 

 

 

 

Mezcalini de Zarzamora    

      

Ingrédients

  • 2 doses de mezcal
  • 4 mûres fraîches
  • ½ dose de sirop de sucre de canne
  • ½ dose de liqueur d’orange
  • ½ dose de jus de mûre
  • Glace

 

Corazón de Maguey      

        

 Ingrédients

  • 30 grammes de concombre
  • Édulcorant naturel
  • 1½ dose de mezcal
  • Jus de citron
  • 1 verre mezcalero glacé au sel de ver de mezcal

 

 

Vuelo

             

 

Ingrédients

  • Infusion de chai
  • 5 doses de lait
  • 2 amandes
  • 1 dose de mezcal

 

Beso de Sabina

 

Ingrédients

  • 5 framboises broyées
  • 1 dose de vodka à la framboise
  • Tonification citron vert
  • 1 dose de mezcal

 

En conclusion

Si vous avez la chance de traverser la région d’Oaxaca et de demander un verre dans une mezcalería, on vous demandera si vous voulez un mezcal de « un, deux ou trois blocs », en fonction du temps que vous vous octroyez pour déguster et ressentir l’effet indéniable de cet élixir.

En tout cas, Tequila ou Mezcal? C’est à vous de choisir. Ou essayez les deux et … SALUD !

Hasta la proxima y que le vaya bien !!!!

La cueva Balamkú, nouveau trésor à Chichén Itzá

Cueva Balamkú, nouveau trésor à Chichén Itzá, Yucatán   La découverte Récemment, les archéologues ont continué les recherches sur une grotte découverte il y a un demi-siècle. On sait que cette grotte a été découverte accidentellement en 1950 par un Yucatèque qui...

Les plus belles plages de la Riviera Maya

Les plus belles plages de la Riviera Maya       Cet article a été publié le 11 Déc 2018 dans la revue Viago par Michelle Pinsonneault. viago.ca est un site web qui guide les voyageurs francophones en mots et en images. Les journalistes proposent des...

Les principaux sites archéologiques du Mexique

Les principaux sites archéologiques du Mexique Le Mexique est l'un des pays les plus riches en patrimoine archéologique et en sites de différentes civilisations. Tous ces trésors font l’objet d'une fascination mondiale et ce, depuis le 19eme siècle. Cette curiosité et...

El tren Maya

El Tren Maya: un ambicioso proyecto para el desarrollo económico y turístico de México.     El Tren Maya será el principal proyecto de infraestructura, desarrollo socioeconómico y turismo sostenible del gobierno de Andrés Manuel López Obrador. El proyecto...

Bienvenue sur notre blog

Bienvenue sur notre blog   Voilà, ça y est, on y est, c’est le jour officiel de l’ouverture du blog. Nous sommes le 19 janvier 2018 et ce blog a pour intérêt de vous faire connaitre le Mexique, ce pays merveilleux. Evidemment, peut être que je manquerai...

Comparte en tus redes sociales